Les débuts de l’Arche de Noé

L’histoire de L’Arche de Noé a débuté à Paris, autour du dominicain Maurice Cocagnac, dans le cadre de la Paroisse du Théâtre et de la Musique, à l’ombre de l’église Saint Roch.
Elle rassemble des étudiants comédiens, musiciens, danseurs et de jeunes artistes déjà dans le métier.
Dès 1956, commencent des séjours d’été au bord de la mer, dans une maison louée au Rosaire, près de Saint-Brieuc. Les jeunes s’y retrouvent pour faire de la voile et réfléchir sur leur foi.

L’Arche de Noé s’installe à Belle-Ile en 1960

… Elle achète une maison à Borvran, près de Locmaria.
Voile, veillées bibliques, offices liturgiques de Pâques, balades sur la Côte Sauvage et baignades sportives dans les criques marquent une génération de jeunes artistes, dont certains devenus célèbres.

En 1968 Maurice Cocagnac est nommé aumônier de l’Union catholique du théâtre et de la musique et se lie d’amitié avec nombre d’artistes, dont, parmi bien d’autres, Pierick Houdy, Pierre Richard, Laurent Terzieff.
C’est avec eux qu’il a fondé l’association L’Arche de Noé.